dimanche 12 février 2017

Raw Edge Details ... pour Pitchounet

J'ai beaucoup moins de temps pour coudre ces derniers temps. Mon métier de prof. (oui il en faut bien qui se dévouent pour garder vos gosses toute la journée) est très prenant. Celui qui dit du mal de notre communauté sera exclu, banni à vie de ma blogosphère. Et puis les enfants, les miens, ça ne fait pas qu'essayer les vêtements que je leurs couds... il y a les devoirs et tout le reste...

Mon chaton de 6 ans presque 7 (ouille je vieillis) grandit, grandit en ce moment. Les T-shirts de l'an passé commencent à être trop petits. Ce sont souvent les manches qui le trahissent. Déjà à la base, je lui fais toujours des manches plus longues (4-5 cm en général, non cet enfant n'est pas un singe, enfin si un peu...) et comme il est très mince, c'est ce qui se remarque en premier.

C'est comme à mon habitude, le magazine Ottobre qui a été source d'inspiration. J'ai trouvé le modèle n°16 (Raw Edge Details) très à mon goût. Je n'avais jamais essayé, osé les bords à cru. Je ne sais pas pourquoi mais je craignais que les finitions en pâtissent. Et bien non, en étant soigneux, méthodique, en mesurant et en repassant, tout se passe bien.



J'ai (un peu) adapté le modèle, comme toujours ou presque... J'ai fait des manches "doubles" donnant l'impression que l'on a passé le T shirt au dessus d'un autre. Pour cela, j'ai simplement coupé deux manches, une courte et une longue. J'ai assemblé l'avant et l'arrière du T Shirt aux épaules mais aussi sur les côtés. J'ai assemblé les 4 manches sur leur longueur. Et enfin, j'ai glissé la manche longue dans  la manche courte et j'ai assemblé le tout au corp du T shirt. Attention à ne pas se tromper de sens sinon on se retrouve avec une manche courte sous la longue... c'est pas l'effet recherché!


Pour le bas, j'ai fait une finition avec un bord à cru. J'ai coupé une fine bande de tissu (4 cm) correspondant au tour du bas du T Shirt. Il est placé endroit contre endroit sur le bas du vêtement. Le tout est rentré vers l'intérieur et cousu à la recouvreuse.


Pour le col, c'est un peu le même principe. J'ai coupé une bande de 4cm de large que l'on plie envers contre envers. Une autre bande de 3cm vient se placer à l'arrière de la première bande. On fixe le tout avec la surjeteuse. Les épaisseurs sont un obstacle et il y a d'ailleurs eu un endroit qui en a souffert et est un peu moins net qu'ailleurs...


Un T Shirt sans flex n'est pas un T Shirt Coxinelle... J'ai réalisé un petit motif maison et 100% dans le thème pour celui qui connaît mon pitchou.
Il peut être téléchargé ici. Attention, c'est du multicouche, c'est un petit peu plus dur mais le jeu en vaut la chandelle...

dimanche 22 janvier 2017

Un, deux, trois mini mini mini Sam'

Je m'étais confectionné, cet été, un sac besace (Mon sac Besace). Je le souhaitais pratique, solide, passe partout. Je voulais pouvoir l'emporter en vacances, ne pas stresser s'il devait être posé sur le sable, ne pas craindre une main indélicate de pickpocket, ne pas être trop petit, pas trop grand non plus, joli si possible,...



J'avais repéré un patron gratuit sur internet et je m'étais collée à la tâche (cf. article précédent voir plus haut). Petites modifications d'usage et quelques mètres de coutures plus loin, j'avais ma besace. Ce sac m'a beaucoup plu, je m'en suis servie quasiment tout l'été. Il a bien répondu à mon besoin. Il m'a accompagnée à la plage, à la piscine en plein air, en vélo, ... partout quoi!

C'est un sac très pratique pour des vacances ou autres. On peut y glisser une bouteille d'eau, des chewing gums, des petits jouets pour faire patienter les enfants. On peut y mettre une tablette, ... Mais pour le quotidien, il est trop ... pas assez ... il est quoi au fait ? Il fait la même taille qu'un très beau sac que je possède et qui m'a été offert. Donc en dehors des moments où j'ai besoin de quelque chose qui peut être maltraité, ben il arrive en deuze (et puis aussi j'adore coudre tout et n'importe quoi donc j'ai cherché une excuse). Donc donc donc j'ai vu un autre patron pdf gratuit sur internet : Mini Sam. On le trouve ici.

Ce Mini Sam, j'en ai réalisé une première version en simili cuir. Le coupon avait été acheté, au marché aux tissus, pour faire une veste que je destinais à mon fils (Une veste de Mec!). Le sac est doublé en coton. Je l'ai déjà beaucoup utilisé. Il m'a tellement plus que j'en ai refait un autre pour ma maman. Cette fois, plus ambitieuse, j'avais choisi une pièce de vrai cuir, rien de moins. Le montage s'est avéré plus compliqué car le cuir, c'est tout une technique mais le résultat final était satisfaisant et le cadeau a, m'a-t-il semblé, plu. J'ai donc recommencé pour moi, dans le même cuir.

Voici ma première version en simili. La dernière photo montre le sac avec mon portefeuille de manière à pouvoir donner une idée de la taille.








La deuxième version est partie... voici alors la troisième qui lui ressemble beaucoup. Comme je n'avais plus assez de cuir, j'ai fait la sangle en coton. Elle fait le tour du sac. Je crois que c'est plus solide et poser comme cela était plus facile. A faire attention, le fait d'assembler du coton à du cuir c'est poser quelque chose de rigide sur du souple. J'ai failli me faire avoir et faire des fronces.






La confection dans un tissu standard est vraiment très facile. Dans un simili, c'est ok, on s'en sort. Dans du cuir, les épaisseurs s'accumulant, il y a des techniques à connaître (j'ai encore à apprendre) mais à force de persévérance, on y arrive. Mais je sens que mes limites sont ici, pour un modèle plus élaboré, je dois encore progresser..

Le résultat est très sympathique. Ok ce n'est pas un Longchamps mais il me plaît quand même. Il fait son effet. C'est un objet que l'on peut sans crainte, offrir. Ca ne fait pas trop bricolage collier de nouilles...

A quoi sert-il ? Et bien après tests in situ, je l'empoigne souvent quand je vais "juste" à la boucherie, faire une petite course. Je m'en sers aussi quand je veux ne prendre que le strict minimum pour ne pas m'encombrer ou tenter des hypothétiques voleurs. Il est sollicité aussi si j'ai déjà un autre sac comme celui que j'utilise pour aller à l'école. En fait, je le prends vraiment beaucoup. 

Et la première version ??? Et bien c'est ma fille qui l'utilise du coup et elle en est très contente aussi. Rien de se crée, rien ne se perd!

mardi 17 janvier 2017

Renne et Nora pour un sweat.

Je suis allée au marché aux tissus de Luxembourg il y a quelques temps et j'avais déniché un tissu de sweat/jersey dans un gris chiné que je trouvais vraiment à mon goût. Même ma fille de 11 ans l'a jugé apte à lui convenir. Mais non, c'est le mien.

A l'occasion du Black Friday, il y avait les frais de port offerts sur les commandes de magazines Ottobre. Je m'était fait plaisir en en commandant deux dont le 5/2010. Il y a quelques très jolis modèles dans cette édition et les n° 1 et 4 allaient dans le sens de ce que souhaitais concevoir. Ces modèles sont prévus pour être réalisés en jersey pas trop épais. Le mien l'était beaucoup plus. Un tissu sweat qui colle au corps, ce n'est pas joli du tout. J'ai donc élargi un peu le modèle au niveau du ventre et aussi au niveau de la poitrine. Pour cela j'ai fait le même tracé pour l'emmanchure mais en le recopiant de travers, soit 2 cm plus loin pour plus d'aisance (dessus identique mais le bas décalé).

J'ai ajouté un bord en bas car j'ai remarqué que ce genre de coupe me sied en général. Du coup, j'ai raccourci le torse de quelques cm en longueur.

Pour les manches, j'ai opté pour le modèle n°4 mais à refaire, je ferais le 1 car ce sont peut-être un peu trop de fronces pour moi.  

Pour agrémenter et en m'inspirant cette fois du modèle n°1, j'ai fait deux petites "rosaces" en tissus sur lesquelles j'ai fixé un strass acheté chez Veritas (si tu es belge tu connais).

Voici donc la réalisation.


Les deux petites "rosaces". Ultra simple à faire. Prendre un rectangle de tissu, le coudre endroit sur endroit pour le fermer sur le petit côté. Le retourner. On obtient comme un bracelet. Plier en deux cette fois envers contre envers. On obtient un plus petit bracelet. Coudre le bord libre pour le maintenir en place puis le froncer. Avec quelques point, fixer l'ensemble.


Donc voici le bas des manches. C'est un peu beaucoup de fronces pour moi. C'est joli quand même mais à refaire, je ferais plus étroit.


Le bord ajouté dans le bas.


J'ai surpiqué le col. Ce n'était pas demandé mais je trouvais que ça rendrait mieux. Il ne faut pas oublier que ce modèle était prévu pour un jersey plus fin et donc surpiquer ne s'impose certainement pas.


Et voici le dos.


C'est un modèle qui me plaît beaucoup. Avec les modifications, il correspond tout à fait à mes attentes et à ma morphologie. Je planche sur une idée de le refaire mais avec une variante car c'est un modèle très particulier et le refaire tel quel n'apporterait pas grand chose.


mardi 10 janvier 2017

My Deer And Doe Jeans

Non il n'y avait pas une couche d'1 cm de poussière sur ma machine à coudre.... 
En décembre (comme les autres mois), les profs, ça bosse, ça corrige les épreuves, ça calcule des moyennes, ... 

Et puis il y a "Fin décembre" où là, j'ai été extrêmement occupée... 



Par contre, j'ai fait des infidélités à Ottobre au profit de Deer And Doe. C'est une amie (qui se reconnaîtra certainement) qui a cousu plusieurs magnifiques Datura et qui m'avait vanté la qualité de leurs patrons. A la base, je n'aime pas acheter une pochette car quand j'ai envie d'un patron, je voudrais qu'il soit là tout de suite! Le téléchargement internet a du bon mais ici, il s'agissait de la poste! Celle qui vous fait attendre quelques jours à une époque où on a de plus en plus de mal à le faire... Donc "cliqui vini cousi". J'ai craqué pour la Datura et leur nouveau Jeans Safran dont j'avais lu beaucoup de bien. Les patrons sont arrivés relativement vite finalement et je me suis mise au travail rapidement. J'avais anticipé l'achat de tissus.

Au déballage, ma première impression a été très positive. La pochette est de belle faction. Il y a une planche de patron très claire et pas surchargée. Il y a aussi un livret explicatif qui est très explicite. Bon boulot! Ce que je n'aime pas du tout c'est que les marges de couture sont comprises. Selon moi, elles varient en fonction de la personne, de la machine utilisée, ... non et non ça ne se fait pas même si dans "cousu main", ils le faisaient! Mais je comprends que certaines personnes trouvent cela plus "confortable" ou sécurisant.

Pour le tissu, je l'ai testé avec trois coupons. Le premier a une très belle élasticité (20%) comme recommandé et vient du marché aux tissus. Les deuxièmes et troisièmes ont une élasticité d'à peine 10% à mon avis et viennent de chez RijsTextiles, boutique Online.

J'ai coupé le premier dans ma taille habituelle et le résultat n'a pratiquement pas du être retouché. Même la longueur était bonne! La taille est peut-être un peu large mais avec une ceinture il est vraiment très agréable. Je dois dire d'ailleurs que comme il est fait mention qu'un tissu elastane soit être utilisé, les pièce sont plus petite que de coutume. Et donc j'ai eu très peur en coupant le tout qui me paraissent hyper petit par rapport à d'habitude. Ben ouais mais c'est du strech, c'est normal, pas de panique!

 

L'opération "poche un peu hors du commun" m'a donné quelques cheveux blancs. Ce qu'il y a c'est que je suis toujours un peu empressée et que je ne lis pas attentivement les explications. Mais après l'avoir fait (ça c'est juste après avoir juré, râlé et décousu), mon euro est tombé et j'y suis arrivée sans problème. 

 

J'ai beaucoup aimé aussi dans le livret explicatif une partie qui explique comment retoucher une version ultérieure en fonction du problème rencontré. Il y a plusieurs graphiques qui montrent le pantalon avec défauts dus à une morphologie particulière. Ils proposent une solution. Ca doit exister ailleurs mais je ne l'avais jamais rencontré directement joint avec le patron.

La deuxième version est plus étroite à cause du tissu plus rigide. Dommage mais il va quand même mais il est un poil moins confortable. Donc petit rappel : il faut respecter l'élasticité!!! C'est surtout au niveau de la taille et des cuisses que cela se remarque chez moi. Le troisième coupon étant du même style, j'ai un peu adapté et le résultat est donc agréable à porter.

Voici la dernière version portée. Ok, je ne suis pas la reine du selfie... 



Bref, je suis conquise par ce patron. Je risque de l'utiliser encore pas mal... on ne change pas une équipe qui gagne... 










dimanche 4 décembre 2016

Sportif ou pas ?

Mon petit bonhomme est un grand sportif. Et pour un bout de chandelle de 6 ans, les étapes d'habillage et de déshabillage peuvent être fastidieuses avant et après séance de gym. Un jogging est donc le vêtement de prédilection. Evidemment, il y a la boue de la cour de récré, celle de la plaine de jeu, ... et le soir, le vêtement peut être prêté aux publicitaires de chez Dash ou Ariel pour leurs tests d'efficacité. Tout ça pour dire qu'il sert un jour et puis va au panier à linge. 

Bref, un survêtement de plus s'avérait être une bonne chose et puis il pleuvait encore, alors on s'y met! Le précédent avait beaucoup plu et il lui fallait une version Bis.

Le bas est d'ailleurs identique dans mes deux réalisations, c'est le bas de chez Ottobre (4/2016) (modèle n°22). Le haut fait déjà partie aussi de mes classiques, c'est le n°23 du 4/2016.

Le tissu vient de chez Rijstextiles.com. Pour celles qui ne connaissent pas cette boutique en ligne, c'est un site hollandais. Ils ont des tissus assez bon marché, un très grand choix. Et je dois dire que j'ai été livrée très très vite. Le tissu sweat (en fait un espèce de jersey hyper épais) est vraiment très adapté à ce jogging et me paraît très bien en terme de qualité. Il est déjà passé à la machine et même au séchoir par erreur. Et RAS, tout est comme neuf. Par contre, j'avais acheté du velours côtelé pour des pantalons et pour ceux-là, je suis plus mitigée. Mais en rapport qualité-prix, c'est largement ok.

Mon petit bouchon adore le Hockey sur glace et le pratique régulièrement. C'est donc le thème choisi pour ma customisation. Le motif peut être téléchargé ici et est en format *.studio3 pour la silhouette Cameo. 

Voici donc ma réalisation.


  












dimanche 20 novembre 2016

Une veste de Mec !

Quand mon fils avait 2-3 ans, j'avais reçu une petite veste imitation cuir. Elle lui allait vraiment bien. Ca lui faisait une allure de petit boy, j'adorais. Et comme à cet âge-là, ça dure tout de suite un an, deux si tout va bien, ça fait longtemps qu'elle réchauffe quelqu'un d'autre...

Dans le magazine Ottobre enfant (4/2016), il y a une jolie veste. Ou du moins, une qui m'a bien plu. 


Je me disais que ce modèle (n°29, Biker) pouvait, sans problème, remplir l'office auquel je le destinais même si d'après le magazine, le modèle est en sweat et que je voulais faire le mien en simili cuir. 

Le déclencheur de l'envie, ce qui m'a poussée au crime est le fait d'avoir trouvé au marché aux tissus, un joli coupon de simili cuir. On dirait du nubuck mais aucun animal n'a été sacrifié. Il est très souple et visiblement se laissait coudre. C'est que j'ai déjà eu des expériences compliquées et mémorables à souhait avec des tissus techniques! Méfiance, méfiance.

J'ai coupé le modèle en 128 pour un schtroumpf de 6 ans. Une taille au dessus aurait aussi pu convenir car je l'ai doublé de fausse laine de mouton. Heureusement qu'il est tout fin car je pense qu'un enfant plus "standard" n'aurait pas pu la fermer. Mais il est vrai que le modèle n'est pas pensé pour être doublé.

J'aime beaucoup le détail des surpiqures des manches, ça fait très "biker". 

Le système de poche est sympa également, beaucoup plus facile à réaliser que la classique poche passepoilée. Et puis dans un tissu un peu rigide, c'est encore plus abordable.

Je n'ai pas fait autant de surpiqures que ce qui était prévu car les épaisseurs s'accumulant, je n'ai pas non plus voulu maltraiter ma machine.

Les difficultés se sont rencontrées à l'étape de la couture du col. Le tissu glissait un peu, il y avait des épaisseurs et bref tout n'est pas parfait. Ca ne se voit pas trop et je dois dire que connaissant ma faiblesse ici, j'ai mis trois jours à me décider à terminer l'ouvrage...

Le résultat plaît! C'est "doudou" paraît-il et ça c'est le compliment suprême de sa part.










Et puis il y a aussi le bonnet assorti, le n°28 (Aviator) du 4/2014. Réalisé avec le même simili et la même fibre imitation mouton. J'ai ajouté une visière et supprimé les signes "aviation" Je n'ai pas mis de biais,  j'ai simplement cousu envers contre envers en laissant une fente dans la doublure pour retourner ensuite.